V.E.L.432

1/1

"Le poids, voila l'ennemi" (Emile Mathis)

V.E.L.432 : Vielle Eléctrique Légère - 4 cordes, 3 voies, moins de 2kg.

A l'occasion de ma 100ème vielle, j'ai décidé de concevoir un prototype de vielle électrique "solid body" totalement nouveau, avec son ampli-caisse dédié.
Elle est légère, compacte (à peine plus grande qu'une TPV), et utilise des solutions techniques héritées des TPV, Simplex et Machine, tout en faisant appel à de nombreuses innovations.

 

L'idée est partie du constat qu'un musicien jouant sur un bonne vielle "moderne", même puissante en acoustique, n'arrive pas toujours à exprimer toutes ses subtilités (mélodiques en particulier) face à des instruments plus puissants comme des accordéons ou des cornemuses dans le cadre d'un bal-boeuf acoustique.
Les guitaristes de jazz ont été confronté au même problème dès les années 1930, et la solution a été le développement de la guitare électroacoustique, puis électrique après guerre. Mon envie est donc de présenter un système complet et simple, adapté au jeu "acoustique",tout en étant facilement transportable (la vielle se range dans l'ampli, comme certains lapsteel des années 30-40
). Grâce à son poids et à ses dimensions réduites, la V.E.L.432 n'est pas uniquement réservée à la scène ou au studio et peut aussi prendre sa place dans des formations avec guitare électrique ou batterie.

Voici les caractéristiques de la V.E.L.432 : clavier 2 octaves classique, 2 chanterelles avec sélecteur indexé, 1 bourdon et 1 trompette avec sillets-capodastres coulissants, micros piezo K&K (pour ne pas limiter le choix des cordes à l'acier comme avec des micros magnétiques), sélecteur de micros des chanterelles, sortie mono ou 3 voies, accordeur et boite à coton-colophane intégrée à l'instrument ainsi que de nombreux autres détails que je vous invite à découvrir en photos en bas de page.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le principe de construction est totalement nouveau. Alors que jusqu'à présent toutes les vielles électriques "solid-body" ont été basées sur une épaisse et lourde "table" horizontale, la V.E.L.432 est construite autour de deux plaques verticales de 6mm d'épaisseur, en noyer, dans le prolongement des flancs de clavier. Cette conception permet à la fois de réduire sensiblement le poids, d'accroitre la rigidité et de favoriser une vibration de l'ensemble qui apporte de la chaleur dans le timbre. La séparation des voies n'est pas pour autant pénalisée grâce un placement des micros et des chevalets étudié pour obtenir un rendement maximum.

Les deux chanterelles ont chacune leur micro, un sélecteur de micros (comme sur une guitare électrique) permet de choisir quatre combinaisons de branchement donnant quatre timbres différents. La sortie peut se faire en trois voies séparées ou en une voie grâce à un nouveau mélangeur passif dit "additif" qui ne fait pas perdre de gain (contrairement aux mélangeurs classiques à résistances).


Les événements récents m'ayant fait prendre un peu de retard, je n'ai pas encore pu me consacrer à la fabrication de l'amplificateur VT10 qui servira de caisse pour la vielle et dont la taille sera comparable à celle d'une boite de vielle standard.

Cet ampli sera un combo intégralement à lampes de taille assez compacte, avec une mini table de mixage 4 voies intégrée. Il y aura 4 tubes ECC83 montés en préampli et mélangeur électronique et une finale EL34 ou 6L6 qui permettra de sortir 8-10w, associée à un haut parleur 12 pouces à haut rendement. Chaque voie sera dotée d'une prise insert pour mettre des effets, et de réglages volume et tonalité. Il sera aussi possible de sortir le signal mixé du préampli vers une sono sans utiliser l'ampli de puissance ou de se servir de ce dernier comme d'un retour.La finition de ce prototype sera assortie à celle de la vielle, à savoir, bois, formica et aluminium brut...


 


 

1/1